SHY'M - ON SE FOUT DE NOUS

793 vues

Et passe, passe, passe, passe, passe, passe les jours 
Et rien non rien, rien ne change sur le parcours 
Ce sont les mêmes pages qui défilent, les mêmes vers qu'on récite, le même vieux film que depuis 100 fois on rembobine 

Et on s'accroche et on s'acharne, 
et on s'abîme et on se gâche 
on s'épuise et on s'entame, 
on s'enlise et on s'éloigne 
Et on s'accroche et on s'acharne, 
on se brise et on s'attarde, 
ne soyons pas si con 

Puisqu'on se fout de nous 
Puisqu'on se fout de tout de nous 
Puisqu'on a plus rien a se dire à part "Bonjour, Bonsoir, Chéri" 
Puisqu'on se fout de nous 
Puisqu'on se fout de tout de nous 
Puisqu'on a plus rien a se dire à part "Salut, Ça va, Chéri ?" 
Puisqu'on se fout de tout 
Puisqu'on se fout de nous 

 



Et passe, passe, passe, passe, passe, passe les jours 
Comme un lointain souvenir la dernière fois qu'on s'est fait la cour 
On s'épuise même plus, à chercher les réponses 
On ne sait même plus quelle est la question 
Faudrait fouiller dans les décombres 

Et on s'accroche et on s'acharne, 
et on s'abîme et on se gâche 
on s'épuise et on s'entame, 
on s'enlise et on s'éloigne 
Et on s'accroche et on s'acharne, 
on se brise et on s'attarde, 
ne soyons pas si con 

Puisqu'on se fout de nous 
Puisqu'on se fout de tout de nous 
Puisqu'on a plus rien a se dire à part "Bonjour, Bonsoir, Chéri" 
Puisqu'on se fout de nous 
Puisqu'on se fout de tout de nous 
Puisqu'on a plus rien a se dire à part "Salut, Ça va, Chéri ?" 
Puisqu'on se fout de tout 
Puisqu'on se fout de nous 

Soyons excessivement libre, intensément fou 
Oui, excessivement libre, intensément fou 

Puisqu'on se fout de nous, 
Puisqu’on se fout de tout de nous 
Puisqu'on on a plus rien à se dire 
Puisqu'on se fout de nous, 
Puisqu’on se fout de tout de nous 
Puisqu'on on a plus rien à se dire 

Puisqu'on se fout de nous 
Puisqu'on se fout de tout de nous 
Puisqu'on a plus rien à se dire à part "Bonjour, Bonsoir, Chéri" 
Puisqu'on se fout de nous 
Puisqu'on se fout de tout de nous 
Puisqu'on a plus rien à se dire à part "Salut, Ça va, Chéri ?" 
Puisqu'on se fout de tout 

Et on s'accroche et on s'acharne, 
et on s'abîme et on se gâche 
on s'épuise et on s'entame, 
on s'enlise et on s'éloigne 
Et on s'accroche et on s'acharne, 
on se brise et on s'attarde, 
ne soyons pas si con

Commentaires (0)

Connectez-vous pour commenter cet article