"Smile" : Kimberose reprend Nat King Cole sur un nouveau single vibrant

06 décembre 2018
Avec le tube "I'm Sorry", la sensation Kimberose s'est révélée aux yeux du grand public. Pour les fêtes de fin d'année, la chanteuse et son groupe reprennent "Smile", le classique de Nat King Cole. 
Kimberose, c'est un groupe mais aussi et surtout une voix : celle de Kimberly Kitson Mills, jeune artiste française de 27 ans d'origine anglo-ghanéenne qu'on compare à Amy Winehouse ou Billie Holiday pour le groove qui l'habite. Sous cette chevelure ébouriffante, un visage pas tout à fait inconnu du grand public. En 2013, alors poussée par son compagnon, Kim participe à 10ème saison de "Nouvelle Star". Mais l'aventure s'arrête au bout du deuxième prime. « J'avais encore mon poids de grossesse, je n'étais pas bien dans ma peau et, surtout, je n'étais pas prête. Je n'avais pas de projet artistique, rien à défendre. C’était n’importe quoi. Pourtant, malgré la peur et la timidité, j'ai senti que ma place était sur scène. Mais je voulais y aller à ma manière, avec ma musique, mon groupe, mon cocon » confiait Kimberly à Paris-Match l'an dernier. Ainsi naît Kimberose, fondé avec Alexandre Delange et Anthony Hadjadj. Le groupe fait des débuts remarqués dans "Taratata" en 2017 avec sa chanson "I'm Sorry", extraite de l'EP "It's Probably Me". Le titre, habité, incarné, ne tarde pas à faire fondre la France et devient le fer de lance de l'album, logiquement baptisé "Chapter One".

En tournée dans toute la France


Depuis sa sortie en mars, Kimberose fédère un public toujours plus conquis. Les concerts ne cessent de se rajouter et après plusieurs dates à La Cigale, la bande montera sur la scène mythique de l'Olympia le 7 février 2019 avant de partir en tournée dans toute la France. L'occasion de mesurer en live la puissance émotionnelle de Kim (on était à son concert en octobre, c'était bluffant) et d'entendre ses titres "Needed You" ou "I'm Broke". La chanteuse s'amuse régulièrement à revisiter l'un de ses artistes favoris : Nat King Cole. Justement, en guise de nouveau single pour la fin d'année, Kimberose offre une reprise dépouillée du célèbre "Smile", adapté en 1954 d'après une musique du film "Les temps modernes" de Charlie Chaplin. Michael Jackson en avait enregistré une version en 1995 pour "HIStory". Ici, sur quelques notes de guitare et des envolées de violon, Kimberose touche à l'essence même de la chanson : retrouver l'étincelle de l'espoir, même lorsqu'on traverse une mauvaise passe. Avec une voix pareille, on serait prêt à aller jusqu'au bout du monde !

Ecoutez "Smile" de Kimberose :