Hits1 radio

numéro 1 sur les Hits

Piste actuelle

Titre

Artiste

Show Actuel

Background

The Voice 8 : Découvrez les candidats 2019

Écrit par sur 24/03/2019

L’édition 2019 du télé-crochet The Voice a débuté le 9 février. Retrouvez sur eVous les « Talents » qui ont marqué de leur emprunte vocale cette nouvelle saison de l’émission.

Succès d’audience pour l’émissionThe Voice. Lors de ses premiers primes, le télé-crochet dépassait allègrement les 30% de parts de marché, et les 9 millions de téléspectateurs. Un carton qui s’explique notamment par le jury très « télégénique » du show, composé à l’origine de Florent Pagny, Louis Bertignac, Garou et Jenifer. Depuis, d’autres célébrités ont fait leur entrée : Mika, Zazie, M. Pokora, ou encore Pascal Obispo.

Mais The Voice doit son succès avant tout à son concept. Ici, les coachs sélectionnent les candidats à l’aveugle, uniquement sur leur performance vocale. A ce petit jeu, certains « talents » s’annoncent vite comme des candidats sérieux…

La saison 8 du show est diffusée sur TF1 à partir du 9 février 2019. « Cultivez votre différence, que ce soit dans votre look ou dans la voix, car la différence fera la différence », conseille le coach Mika aux candidats.

Désormais, les coachs ne voient plus les candidats quand aucun d’entre eux n’a buzzé. La saison 4 a aussi été agrémentée de quelques nouveautés : la possibilité pour les coachs de voler un talent pendant l’Épreuve Ultime, la place toujours plus importante prise par le digital et les réseaux sociaux. En 2019, l’audition finale a été remplacée par les « KO. »

TALENTS 2019

ÉQUIPE DE JENIFER

Angie Robba : « Ca fait deux ans que j’essaie de percer dans la musique. J’ai commencé par poster des vidéos sur Internet. Je me suis dit que je pourrais peut-être en faire mon métier », raconte cette jeune Lyonnaise de 18 ans pour qui The Voice est un moyen de se faire connaître. Sur Les Démons de minuit d’Emile et Images, Angie charme Jenifer et Julien. « Merci pour vos compliments, ça me touche énormément. Je pense que je vais continuer avec Jenifer. »

Petru : Ce Corse de 24 ans vit de son travail de vendeur de fruits et légumes dans son petit village insulaire. « Ma vraie passion est la musique. Je chante constamment. Je chante uniquement corse car c’est ma langue, ma tradition… Jenifer, n’hésite pas : appuie fort sur le bouton ! » Avec le chant traditionnel Corsica, Petru envoute Jenifer et Julien. « Vous m’avez chopé émotionnellement. Vous m’avez pris le cœur », tente Julien Clerc. Mais Petru choisit plutôt la coach corse.

Anne-Sophie : « J’ai une voix très particulière, annonce cette candidate de 22 ans. J’espère retourner les fauteuils grâce à ma voix ! » Sur le titre Loving You de Minnie Riperton, Anne-Sophie démontre l’étendue de son grain, très « dessin animé » et charme Jenifer, Mika, comme Soprano. « Ta voix est délicieuse. On dirait de la guimauve qu’on peut étirer à l’infini », lui dit un Mika impressionné. Mais c’est Jenifer qui aura les faveurs de la jeune femme.

David Té : Placé en foyer par les services sociaux lorsqu’il était enfant, ce jeune homme s’est évadé de son quotidien grâce à la musique. Âgé aujourd’hui de 21 ans, David chante régulièrement à la gare Saint-Lazare. « Je viens ici pour me challenger moi-même. Cette scène est un rêve qui devient réalité ! » Avec Formidable de Stromae, il charme Jenifer. « Tu es extrêmement touchant, alors merci pour ses émotions. Bienvenue chez moi ! »

Tania : D’origine tzigane, Tania est la fille d’une chanteuse très connue parmi les gens du voyage. « J’ai grandi là-dedans et je n’ai jamais quitté la musique. Pour la première fois, je veux m’accomplir seule en tant qu’artiste. Je veux montrer à ma maman que je suis capable de prendre la relève. Si je vois l’émotion dans ses yeux, ce sera le plus beau jour de ma vie… » La candidate de 32 ans intègre la compétition avec le standard Besame mucho et rejoint la Team Jenifer.

Anton : Ce Talent de 22 ans voit The Voice comme un tremplin, une façon de faire rentrer sa carrière dans une nouvelle dimension. Et il a raison ! Avec sa magnifique interprétation du tube mélancolique Nothing Compares 2 U, le multi-instrumentiste bluffe Jenifer, Julien et Mika. Seul Soprano reste sourd. « C’est le moment de vérité… Je vais aller avec Jenifer. »

Marouen : Ce Tunisien de 24 ans a réussi à bluffer tout le jury : tous les coachs pensaient qu’il s’agissait d’une femme ! Quelle surprise pour Jenifer lorsqu’elle s’est retournée ! « Tu m’as tuée ! Je suis contente de faire un bout de chemin avec toi. Tu es un grand chanteur, j’ai adoré. C’est tout ce que j’aime ! » Le candidat intègre donc l’aventure, grâce à sa prestation sur If I Ain’t Got You d’Alicia Keys.

Makja : Auteur de 38 ans, Makja est venu « défendre la langue française »… avec du rap ! Un choix qui peut surprendre. Sur Tout va bien d’Orelsan, le candidat fait pivoter les fauteuils de Jenifer et Mika par son interprétation convaincante. « Je vais choisir Jenifer mais merci pour vos retours. Merci d’avoir été sensible à la singularité ! »

Sherley : Cette jeune femme de 23 ans chante dans des fêtes et bals populaires, en Haute-Marne. Elle a choisi de dépasser son stress pour se présenter devant les coachs et avoir l’avis de professionnels. « C’est la première fois que je viens à Paris. Je viens chercher le rêve. Je veux savoir si je chante bien. Est-ce que je dois tenter ma chance maintenant ou est-ce que je dois encore travailler ? Je ne sais pas… » Grâce à sa performance sur Blue Jeans de Lana Del Rey, Sherley intègre l’équipe de Jen.

Haze : Ancien malade, ce talent originaire de Mérignac s’est battu pour s’en sortir. Et si ses cordes vocales ont été déchirées durant sa jeunesse, le quadra parvient à charmer Jenifer sur The Best de Tina Turner. « Tu as repris Tina Turner, l’une des plus grandes et tu l’as fait avec beaucoup de cœur. Tu as très bien chanté ! »

Léona Winter : Très introverti dans la vie de tous les jours, Rémi se métamorphose sur scène et devient Léona Winter, artiste transformiste. Avec La Voix de Malena Ernman, l’artiste de 23 ans charme Jenifer et Julien Clerc. Les coachs se disent intrigués mais préviennent Léona qu’il y aura du travail à fournir. « J’ai envie de partir dans d’autres univers, j’ai envie de me découvrir aussi alors je vais choisir la douceur de Jenifer. »

Ilycia : Cette candidate se voit déjà en haut de l’affiche. A 20 ans, Ilycia veut partager sa passion avec le public et mettre sa carrière de chanteuse sur orbite. « Devenir une artiste, c’est ce que je suis venue chercher dans The Voice. » Sans surprise, sa reprise d’un titre rap plait immédiatement à Soprano. Les trois autres coachs ne tardent pas à buzzer et c’est tout le jury qui fait face à la chanteuse à la fin de sa prestation. Un Talent de plus pour Jenifer !

Ana Carla : « Je viens d’une famille de musiciens, déclare cette Cubaine de 23 ans. Je suis presque née avec un violoncelle entre les bras. La rencontre de cet instrument a changé ma vie. C’est mon compagnon, je suis toujours avec lui. Il m’a inspiré pour composer et aller plus loin dans la musique. »

Sa revisite inspirée du tube Diamonds de Rihanna charme Jenifer et Soprano. Après avoir laissé parler tous les coachs, généreux en compliments, Ana opte pour Jenifer.

Sidoine : S’il habite désormais à Bruxelles, ce candidat de 31 ans n’est pas inconnu du public français. Il a en effet participé à la Star Academy quelques années plus tôt. « J’ai quitté cette aventure en demi-finale. J’ai ensuite enregistré un album qui n’est jamais sorti. J’ai passé plusieurs années à me chercher… et à me trouver. The Voice, c’est un second souffle. » Sur Réseaux de Niska, Sidoine séduit Soprano, Jenifer et Mika. Chacun s’accorde sur le culot et la créativité du candidat mais c’est celui-ci décide de rejoindre Jenifer.

Arezki : Danseur avant tout, ce jeune homme s’est rapidement intéressé au chant. Mais à l’adolescence, lors de la mue, il a perdu toute confiance en lui. C’est seulement après avoir gagné un concours de chant à sa grande surprise qu’il a retrouvé son estime.

Avec La Vie est belle de Nassi, Arezki fait plaisir aux quatre jurés. « J’ai un gros coup de cœur pour toi, tu m’as beaucoup touchée », tente Jenifer, conquise. Souhaitant sortir de sa zone de confort, le candidat rejoint la coach féminine.

Poupie : Dynamique, généreuse et excentrique, cette candidate de 20 ans veut transmettre au public la « folie » de sa musique. « Je suis prête à exploser mon âme. Ca passe ou ça casse ! » Et ça passe même largement sur Me, Myself & I de G-Eazy et Bebe Rexha. Les quatre coachs lui font face, conquis. « C’est difficile… Je ne pensais pas que les quatre fauteuils seraient retournés ! J’ai fait un ‘plouf’ et c’est tombé sur toi Jenifer ! »

Ismail : Ce Marocain de 24 ans touche nos quatre coachs sur Unintended de Muse. Julien tente bien de bloquer Mika mais il appuie trop tard sur le bouton. « T’es resté très minimaliste. Tu nous as attrapés par ta retenue. Je te trouve étrange de la meilleure manière ! » Chacun multiplie les compliments mais c’est Jenifer qui parvient à tirer son épingle du jeu et à recruter ce Talent décidément très convoité.

ÉQUIPE DE JULIEN CLERC

Loris : Ex-étudiant en économie, ce jeune chanteur de 18 ans a décidé de quitter la fac pour intégrer une école de musique à Nancy. « Si Julien Clerc se retourne, ce sera le plus beau des compliments. » Sa prière sera entendue puisque sa reprise de Souffrir par toi n’est pas souffrir sera buzzée par son interprète original. « Je vous remercie beaucoup d’avoir chanté ma chanson. Ca me touche beaucoup. Bienvenue dans mon équipe. »

Théophile Renier : Ce Belge de 24 ans n’est pas un anonyme dans son pays. « J’ai participé à The Voice Belgique en 2017 et j’ai fini par gagner. C’était vraiment une expérience extraordinaire. Mais je veux que ma musique dépasse les frontières. Je viens remettre mon titre en jeu, je veux me dépasser. L’enjeu est grand mais si je suis ici, c’est pour en assumer tous les risques… » Avec Malheur, malheur de Maitre Gims, Théophile entre dans l’équipe de Julien Clerc.

Valérie Daure : C’est pour mieux affronter le racisme auquel elle a été confrontée plus jeune que cette Québécoise s’est mise au stand-up. Mais la « guerrière » a rapidement délaissé l’humour pour se jeter corps et âme dans la chanson. Avec le classique I Will Survive, Valérie retourne Soprano, Jenifer, puis Julien et Mika. « Je vais choisir avec le cœur et je vais aller avec Julien. »

Laura : Étudiante en première année de médecine, cette jeune femme de 17 ans exprime sa grande sensibilité en musique. Très attachée au texte, elle a choisi d’interpréter Les Enfants paradis de Saez, en hommage aux victimes du Bataclan. « J’ai ressenti de la force et de la fragilité. Pour défendre de tels mots, il faut être courageux, argumente Jenifer. C’est ta fragilité que j’ai adorée aussi. Tu es bouleversante. Il n’y a pas de calcul. » Mais Laura décidera d’aller plutôt vers Julien.

Alex Adam : Ce candidat avait déjà passé le casting deux ans plus tôt, sans succès. Va-t-il revivre la même expérience. Alors qu’il reprend le classique Un homme heureux de William Sheller, aucun fauteuil ne bouge. Mais finalement, Julien Clerc se montre sensible à l’interprétation émouvante et personnelle d’Alex et buzze sur le fil. « Bienvenue dans mon équipe ! »

Lily Jung : Crâne rasé, grelots aux pieds, cette chanteuse professionnelle de 41 ans présente sur le plateau un morceau traditionnel mongole. « J’ai envie de faire voyager les gens », explique-t-elle. Sa prestation très originale finira par convaincre les quatre coachs ! Tous s’accordent sur l’évasion procurée par le chant de Lily, ainsi que sur sa technique si étonnante. Direction la Team Julien !

Claire : Cette fan de The Voice de 28 ans a une botte secrète : les percussions. « Je joue tout ce sur quoi on tape ! Et mon but est de taper dans l’œil des coachs ! », déclare-t-elle. Avec Quoi de Jane Birkin, Claire charme Julien. « Vous êtes vraiment musicienne et on a entendu une partie de vous-même. On sentait une grande puissance qui demandait à sortir. Vous pouvez aller vers d’autres horizons musicaux. Bravo ! »

Clémentine : C’est à la suite du décès de son père que cette lycéenne de 16 ans s’est mise à la chanson. Avec sa voix étonnamment mature, elle ose reprendre Fais-moi une place de… Julien Clerc. L’interprète original du titre n’y restera pas insensible. « Je pensais voir quelqu’un de plus âgé. Il y a des imperfections mais c’est ça qui est passionnant ! Ça me fait un peu penser à moi à 16 ans… J’aimerais vous avoir avec moi ! »

Camille Hardouin : « Ce soir, je suis ici pour vous raconter mon histoire », annonce cette jeune femme, dessinatrice et chanteuse. Julien Clerc sera le premier à buzzer sa version du classique Ne me quitte pas de Brel. Une façon de chanter tout en douceur qui a plu au coach. « Vous l’avez fait magnifiquement. Bravo ! » Jenifer s’est également montrée intéressée mais Camille n’a d’yeux que pour Julien.

Léonard : Ce jeune Suisse de 21 ans peut être vu comme extraverti, expressif ou solaire, mais lui se dit au contraire cartésien, perfectionniste et réfléchi. « J’ai besoin que ma prestation soit en cohérence avec moi-même. Mais je vais aussi essayer de faire un peu de place à la spontanéité… » Mission réussie ! Avec Georgy Porgy de Toto, Léonard peut compter sur Julien Clerc et Mika. Les deux coachs se battent à coup d’arguments pertinents mais le candidat donne la priorité à celui qui s’est retourné le premier.

Gilles San Juan : Ce quinquagénaire d’origine argentine veut porter haut les couleurs du tango, « le blues de l’Amérique latine ». « Le tango reflète tous les états d’âme de l’être humain. Le tango est dans mon ADN », déclare-t-il. Avec Libertango, il séduit le coach qu’il souhaitait voir buzzer : Julien Clerc.

Antso : « Je chante depuis que je suis né », raconte ce chef de projet digital de 26 ans. Sur Talkin’ Bout a Revolution de Tracy Chapman, celui qui a été inscrit au casting de The Voice par son professeur de chant séduit deux des coachs. Stratégique, Julien Clerc bloque Mika et récupère automatiquement Antso. « J’ai besoin de vous parce que j’ai aucune voix comme la vôtre dans mon équipe. »

Ava Baya : C’est seulement depuis un an que cette ex-gymnaste de haut niveau s’est mise au chant. « J’ai arrêté la gymnastique, ça a été très dur. Il fallait mettre cette rage autre part… Mais quand j’ai chanté, j’ai sorti cette rage et ça m’a fait du bien. Je me suis senti exister. J’ai senti que ma place était sur scène… » Avec La Foule d’Edith Piaf, Ava remporte son ticket pour la suite de la compétition. « Vous interprétez le texte magnifiquement », lui déclare Julien Clerc qui récupère Ava au nez et à la barbe de Jenifer.

Virginie : A 50 ans, cette chanteuse a déjà sorti quatre albums. Elle est surtout connue du grand public pour avoir représenté la France à l’Eurovision en 2015, sous le nom de Lisa Angell. « J’ai terminé 25 sur 27. C’était un échec. Ma carrière a été terminée. Tout s’est arrêté du jour au lendemain. Je me présente sous mon vrai nom, je veux montrer ma vraie personnalité… » Avec This Is Me, extrait de la B.O. du film The Greatest Showman, Virginie séduit Soprano et Julien et choisit ce dernier.

Laureen : Cette étudiante de 18 ans a été repérée par une maison de disques lors d’un concours de chant. Rapidement signée, elle n’a cependant pas eu l’opportunité de sortir d’album. Après cette expérience malheureuse, elle s’est éloignée de la scène, soutenue par ses proches…

Bien décidée à relancer sa carrière, la chanteuse chapeautée tente l’aventure The Voice avec le classique Je suis venu te dire que je m’en vais de Gainsbourg. Elle bluffe les quatre coachs et se dirige vers sans hésiter vers Julien Clerc.

Shaun : Ce jeune artiste de 24 ans a souffert du rejet durant son enfance. C’est en intégrant une chorale gospel qu’il a retrouvé confiance en lui et a eu envie d’être sur le devant de la scène. Avec une émouvante reprise du standard Ziggy, version Céline Dion, il met dans sa poche Julien et Mika. Les deux coachs vantent le courage et l’honnêteté de Shaun, qui opte finalement pour Julien Clerc.

ÉQUIPE DE MIKA

Max Livio : Ce chanteur de reggae n’est pas un débutant. A 35 ans, il a déjà fait plusieurs albums et chanté un peu partout en France. Avec Ne me quitte pas de Jacques Brel, il intègre l’aventure The Voice de bien belle manière. « Il y a beaucoup de maitrise et d’intelligence musicale. Je ne pouvais pas ne pas me retourner », explique Mika qui a su reconnaitre des intonations reggae. « Pour la pertinence du diagnostique, je choisirais le docteur Mika », tranche Max.

Laure : Cette lycéenne niçoise de 17 ans a déjà participé à des concours de chant et en a gagné plusieurs. « Dans les concours, je chante les chansons à voix, j’adore la puissance. The Voice, c’est un défi avec moi-même. Je vais tout faire pour y arriver. » Sur l’immense ballade Run To You de Whitney Houston, Soprano, Julien et Mika appuient sur leur buzzer. « Je veux aller plus loin dans mes prestations, alors Mika, je pense que vais aller dans ton équipe ! »

London Loko : Née au Cameroun, cette candidate de 26 ans a grandi sans son père et est partie en Afrique pour reprendre contact avec lui. « A mon retour, j’ai décidé de vivre à fond ma passion pour la musique. » Sur Smile de Lily Allen, la voix si particulière et personnelle ravit Julien Clerc. « Je serais très curieux de voir où vous allez nous emmener. Une chose est certaine : vous avez une voix pour mettre la banane aux gens et on en a besoin par les temps qui courent ! » Mais London Loko choisit plutôt Mika.

Estelle : « La musique représente toute ma vie, explique cette jeune femme de 19 ans. Je me suis toujours sentie différente physiquement. Je ne me sentais jamais à l’aise. J’ai vécu des hauts et des bas et la musique m’aide à m’accepter. Ça me fait du bien… » Avec sa reprise de Heathens de Twenty One Pilots, Estelle séduit notamment Mika. « Il y a une détermination dans ta voix, mais il y a beaucoup de travail à faire. Même si tu as du talent, il faudra bosser ! »

Camille : Très motivée, cette jeune lycéenne de 16 ans tente sa chance avec le morceau Leave a Light On de Tom Walker.  » Aujourd’hui je pense être prêt et j’ai vraiment hâte ! » Ce sera sur le fil que Mika buzzera et sauvera la candidate de l’élimination. « C’est du vrai. C’est cette lumière là que j’ai vue, la vérité. Elle a un charme de fou ! »

Coco : « Je suis folle et je sais pas si c’est bien ! » Originaire de Moldavie, cette jeune femme de 26 ans ne manque pas d’humour. « J’aime l’esprit français, la mentalité française. C’est très attirant. C’est ma fierté de pouvoir parler français. J’aimerais rencontrer le public en France. Mais je le mérite ! J’ai bossé et je paie mes impôts en France ! », s’amuse-t-elle. Avec All By Myself de Céline Dion, Coco met tout le monde d’accord. Courtisée de toute part, la jeune femme opte pour Mika !

Whitney : A 19 ans, cette étudiante en droit a le rêve de devenir chanteuse. Après avoir fait ses armes en se produisant dans les fêtes de son village et les maisons de retraite, la bien nommée Whitney s’attaque à The Voice. Sa reprise du titre Friends de Marshmello séduit immédiatement Soprano, puis Mika. Avec l’aide de sa famille, la candidate rend son verdict : « C’était vraiment compliqué mais… je suis fan de Mika depuis que je suis en 5ème ! »

Hannah Featherstone : Fille d’un compositeur professionnel, cette candidate de 32 ans a débuté des études de psychologie avant d’être rattrapée par la musique. « Je viens sur la scène de The Voice parce que je suis prête et j’ai envie de ça ! » Sur une version très inventive du classique Feeling Good de Nina Simone, Hannah séduit Jenifer, Soprano et Mika. « J’hésite… mais j’ai envie de relever le défi de Mika. »

Clem Chouteau : Ce pianiste de 21 ans tente sa chance avec Berlin de RY X. Jenifer est la première à appuyer sur le champignon rouge, suivie de Mika, Sopreno, puis enfin Julien Clerc. « Tu chantes très très bien », lui lance ce dernier. « Tu as tout ! », ajoute Jenifer. Soprano va dans le même sens : « Tu vas retourner des stades ! » Après ces louanges, il est temps pour le candidat de rendre son verdict. « Merci infiniment. Ça fait 5 ans que je bosse pour ce moment. Je vous respecte tous énormément mais j’avais déjà fait mon choix avant de venir : Mika, j’espère que tu vas m’emmener très loin… »

Albi : Ce jeune s’est mis à chanter lors du divorce de ses parents et n’a plus arrêté depuis. A 18 ans, il scolarisé au lycée mais entre The Voice et le bac, le jeune homme n’a pas hésité longtemps ! « C’est ma première scène. J’ai hâte de monter sur scène et tout casser… et peut-être gagner The Voice ! » Sa reprise du tube Dommage de Bigflo & Oli ne laisse personne indifférent et les quatre coachs finissent par se retourner. Une fois encore, Mika fait mouche et parvient à recruter ce jeune rappeur.

Hi Levelz : Cet auteur-compositeur-interprète de 27 ans se définit comme un artiste urbain, au registre à mi-chemin entre pop et rap. Avec Can’t Hold Us de Macklemore, il parvient à retourner Soprano, Jenifer et Mika. « J’ai bien hâte de voir ce que vous allez donner », lui déclare Julien Clerc, seul coach à ne pas s’être retourné. Soprano donne le tout pour le tout et fait une interminable déclaration au Talent mais celui-ci préfère aller vers Mika.

Mano : Tatoué sur tout le corps, ce Polynésien de 42 ans n’a pas le look d’un tendre. « Je suis un vrai rockeur. J’ai ça dans l’âme, explique-t-il. Je vais chanter du métal. C’est un challenge car ce n’est pas le registre des coachs. J’ai fait 18 000 kilomètres et c’est pas pour rentrer tout de suite ! » Mission réussie puisque Mika et Julien répondent à l’appel du rockeur, séduits par son audace. Et un Talent atypique de plus pour Mika !

Louna :« Je n’ai pas eu une enfance comme tout le monde, j’avais une phobie et mon école de chant était le seul endroit sans angoisse. La musique m’a soignée de tout », explique cette Corse de 22 ans. Avec Lose Yourself d’Eminem, Louna intègre la compétition. Sans surprise, Soprano buzze vite cette prestation rap. Mais c’est son concurrent direct, Mika, qui remporte la mise.

Gage : Ce Montréalais de 42 ans n’est pas un débutant. Après avoir fait les premières parties de Corneille, il a connu le succès chez nous avec le titre Pense à moi. Mais en 2012, le chanteur a dû repartir en Haïti pour des raisons familiales. Gage participe aujourd’hui à The Voice pour voir s’il a encore sa place dans le milieu et relancer sa carrière.

Avec le tube festif et ensoleillé All Night Long de Lionel Richie, le candidat retourne les 4 coachs. Carton plein pour Gage ! Il choisit ensuite de rejoindre Mika.

Gjon’s Tears : C’est très décidé que ce Suisse de 20 ans monte sur la scène de The Voice. « La pression monte mais je ferai tout pour aller le plus loin possible. J’ai envie de tout déchirer ! » Avec sa reprise inspirée du tube Christine de Christine & the Queens, Gjon’s Tears séduit l’intégralité du jury. Chacun salue sa maitrise vocale et sa créativité avec force arguments, mais le Talent penche finalement pour Mika.

Agathe : Originaire de Toulouse, cette candidate de 26 ans est une chanteuse confirmée. Avec I’d Rather Go Blind d’Etta James, elle charme Mika, Julien, puis Jenifer et Soprano. « J’ai bloqué Jenifer parce que j’étais sûr qu’elle allait se retourner. J’ai utilisé une de mes vies pour toi », lui déclare Mika. « Je vais partir sur ma première impression. J’aime être séduite alors ce sera… Mika. »

ÉQUIPE DE SOPRANO

Fanswa : « Je viens dans The Voice pour montrer qu’en Guadeloupe, il y a des voix et beaucoup de musiques traditionnelles », explique ce percussionniste. Son interprétation d’un chant créole fera bien sûr mouche auprès du jury. « Vous avez amené du soleil. J’ai trouvé ça très beau, ça m’a réchauffé », dit Mika. « Vous êtes grand, digne, et vous parlez à la mémoire de votre pays et de votre île », ajoute Julien. Mais Fanswa se tourne vers le premier à s’être retournée, Soprano.

Monstre : C’est le visage masqué que la Parisienne de 21 ans se présente au casting. « On a tous un monstre en nous. Il y a un étonnement, une fascination. Ce masque n’est pas une barrière. C’est une façon pour moi de me mettre à nous. Je donne mes émotions pleinement. Je donne mon cœur comme ça. J’espère que les gens entendront ce que j’ai à dire… » En reprenant Reckoning Song d’Asaf Avidan, Monstre met tout le monde d’accord. Chacun tente sa chance pour la recruter, mais c’est Soprano qui tire son épingle du jeu. « Je crois qu’on parle un peu le même langage », explique la jeune femme.

Clacky : Ce jeune homme de 24 ans nous vient d’Avignon. Batteur, rappeur, ses talents sont multiples. « Au lycée, j’ai commencé à écrire des textes et j’ai commencé à les rapper. Rapper avec une batterie, c’est compliqué ! » Avec Basique d’Orelsan, il bluffe Soprano, Jenifer et Mika. « Je vous kiffe tous les quatre. Je vais choisir Sopra et on va bien s’éclater. »

Adrien : Intermittent du spectacle, ce Parisien de 27 ans a fait plusieurs comédies musicales et a aujourd’hui envie d’un nouveau challenge. « J’ai envie d’être tout seul sur scène », lance-t-il, très motivé. Sur le plateau, il interprète avec fougue l’un des morceaux issus de la B.O. du film The Greatest Showman et parvient à susciter la curiosité de Soprano. « On pense que je ne vais me retourner que sur des rappeurs, mais non ! Moi, je veux me régaler. »

Scam Talk : C’est simplement équipé de deux loopers que ce duo bordelais de 28 ans monte sur la scène de The Voice. « Aucun instrument, juste nos voix ! » En reprenant This Is America de Childish Gambino, Scam Talk parvient à faire pivoter les quatre coachs. Soprano décide alors de rejoindre les deux candidats sur le plateau et se lance dans un freestyle impromptu. Sans surprise, les Scam Talk choisissent l’équipe du rappeur.

Virginie : Cette candidate de 29 ans nous vient de l’Ile Maurice. C’est sur l’impulsion de son mari qu’elle s’est lancée véritablement dans la chanson. « Il me donne confiance en moi et me fait croire que je suis la plus belle femme du monde ! Il me manque quelque chose : la musique représente un nouveau rêve que je veux réaliser… » Son rêve se rapproche lorsque Soprano buzze sa reprise de Family Portrait de Pink.

Valentin : Cet étudiant de 21 ans vit à Strasbourg. Après avoir posté avec succès des vidéos de reprises sur les réseaux sociaux, il souhaite désormais avoir l’avis de professionnels. « J’ai très peu d’expérience dans la musique. J’aimerais savoir s’ils pensent que je peux aller plus loin. » Avec sa reprise de Back to Black d’Amy Winehouse, il séduit trois des quatre coachs. « Tu es mon coup de cœur depuis le début de la saison. J’ai adoré ! C’était magique », le congratule son coach, Soprano.

Adrian Byron Burns : Très expérimenté, ce chanteur de 67 ans a joué avec les plus grands (Neil Young, BB King…), tourné dans le monde entier et sorti 9 albums. Mais craignant de passer à côté de sa vie de famille, il a choisi de raccrocher et est devenu enseignant. « Dans mon cœur, je suis toujours musicien. J’ai démissionné et j’ai recommencé à chanter. Il n’est jamais trop tard ! » Et en effet, sa version du classique Father & Son de Cat Stevens, Adrian convainc Soprano.

Godi : Ce bucheron de 22 ans souhaiterait changer de carrière et vivre de la musique. Épaulé par son père, il se rend aux auditions de The Voice espérant vérifier la prédiction de son astrologue de mère. Godi y reprend La Pluie d’Orelsan et retourne Jenifer autant que Soprano. « Désolé, Jenifer. Je t’adore mais je peux pas résister à Soprano. »

Geoffrey : Fan de la Star Ac’ et notamment de Grégory Lemarchal lorsqu’il était petit, ce candidat de 19 ans étudie désormais au cours Florent Musique. Avec sa reprise planante du Leave a Light On de Tom Walker, il met dans sa poche Mika, puis Soprano, Julien et Jenifer. « Celui qui vous aura aura beaucoup de chance », lui lance Julien Clerc. Mais Soprano le compare à Tracy Chapman et remporte la mise.

Pearl : Cette Bordelaise de 22 ans est venue au casting accompagnée de ses proches. Elle y livre une prestation habitée sur le morceau Gangsta’s Paradise de Coolio. Jenifer salue le talent et le groove de la chanteuse mais Soprano se montre encore plus enthousiaste : « Tu m’as mis le frisson. Tu as tout ce que j’aime. On peut faire plein de choses : groove, rap, variété… tu es une perle, Pearl ! De tout mon cœur je te veux dans mon équipe. Merci Bordeaux ! » Après s’être excusée auprès de Jenifer, la jeune femme rejoint Soprano.

Maxime Cassady : Surfeur, voyageur, troubadour… cet artiste de 28 ans aux multiples casquettes a été repéré sur Youtube pour ses vidéos humoristiques. S’il a fait le tour du monde pendant six ans, il souhaite désormais lancer sa carrière et vivre de sa passion. Avec Les Elucubrations d’Antoine, Max se met les quatre coachs dans la poche. Après avoir écouté les félicitations du jury, il décide de rejoindre Soprano.

Vay : A 20 ans, ce jeune homme a choisi d’arrêter les études pour vivre de la musique. « J’ai jamais pris de cours de chant, j’essaie d’apprendre par moi-même. The Voice, ça me permettrait d’avoir un cadre et de travailler avec des professionnels. » En reprenant Stay de Rihanna, il fait l’unanimité auprès des coachs. « C’était simple mais on sentait l’émotion, argumente Soprano. J’espère que tu viendras dans mon équipe pour mettre cette émotion au service d’autres chansons. »

Clément : Très attaché aux valeurs familiales, ce Corse de 24 ans avait déjà tenté les auditions à l’aveugle trois ans plus tôt, sans succès. Il avait alors rendu hommage à son père disparu. Cette fois, il revient avec le titre Fils à papa de Vianney… et retourne le jury ! Face à un choix difficile, Clément appelle ses deux sœurs à la rescousse. « On s’est concerté… je pense que je vais choisir Soprano ! »

Mayeul : « Je suis un showman », déclare fièrement cet ancien footballeur. S’il gagne désormais sa vie en tant que surveillant en collège, le jeune homme de 26 ans vit pour la scène. Il convainc rapidement Soprano et Jenifer sur Believer d’Imagine Dragons. « Merci pour vos retours, merci de m’avoir écouté. Le choix est dur. Vu mes influences, j’ai envie de me tourner vers un coach… Je vais choisir Soprano. »